Bertrand de la Vaissière

Bertrand de la Vaissire

Organisateur et animateur des formations et des groupes de supervision de Relation et Transformation. 

Thérapeute (depuis 1993) et Psychanalyste jungien (depuis 1998).

Membre titulaire SNPPsy.
Ex membre du conseil d’administration du Cefri Jung.
Superviseur.
Elève d’Etienne Perrot, puis Georges Hude, au sein du groupe thérapeutique jungien La Fontaine de Pierre de 1973 à 1988.


Approfondissement lors de sept années supplémentaires d’analyse, freudo-lacanienne de 1994 à 1996, puis jungienne avec une analyste didacticienne de la SFPA, Héllée Papadopoulos (1997-2000).
Compléments. Psychologies traditionnelles: Spiritualité chrétienne. Psychopathologie. Approche Gestalt PGRO...

Auteur de divers articles:

Pour les Cahiers Jungiens de psychanalyse. Pour le bulletin Autour de Marie Louise von Franz. Pour la lettre du SNPPsy.

Conférencier

Interventions auprès du Groupe CG Jung, de la SFPA, de l'Association jungienne Midi Pyrénées, de l'Association Marie Louise von Franz, du Cefri Jung, etc..

Auteur de deux ouvrages:

- Le travail des rêves en psychothérapie analytique jungienne (Clinique alchimique).

(Février 2013. Editions du Dauphin. Paris)

L’ouvrage s'efforce de souligner l'intérêt d'une véritable psychologie de l'inconscient, en tant que prolongement naturel ou partie intégrante d'une psychothérapie relationnelle et, ou, d’une psychanalyse classique.
Il s'efforce de démontrer l'intérêt clinique de la psychologie alchimique, à  différents moments du travail analytique et de donner des précisions sur l'état d'esprit alchimique qui peut animer le thérapeute.
De nombreuses illustrations cliniques sont données de cette psychologie, de ses symboles et de ses dynamiques. En précisant leur mode d’apparition, leur fonctionnalité et leur opportunité thérapeutique  et en soulignant aussi leur efficacité énergétique.
L’ouvrage prend notamment appui sur les grands ouvrages de Jung que sont Psychologie et Alchimie ; Mysterium Conjunctionis, et la Psychologie du Transfert.
Il contient aussi  des développements concernant la place de la sexualité en psychologie analytique et quelques aspects qui préfigurent un futur ouvrage sur la question très énergétique du mal.

- Les énergies du mal en psychothérapie analytique jungienne (Clinique alchimique 2).

 (Janvier 2016. Editions du Dauphin. Paris)

La question se pose de savoir si les  forces qui sont à l’œuvre,  et conduisent au mal tant sur le plan individuel qu’au  niveau collectif peuvent faire l’objet d’un travail conscient en psychothérapie en vue de les intégrer ou de leur donner une place différente ? Quelle peut être la forme de ce travail. Correspond-il à ce que les traditions et les philosophies ont depuis toujours préconisé. Qu’apporte t’il de nouveau ?

L’ouvrage traite des points suivants et tente d’apporter des illustrations cliniques correspondantes : 

- de la nécessite de poursuivre les tâches auxquelles nous vouent les enseignements traditionnels : se positionner en faveur du bien et éviter la démesure.

- de la redéfinition de la  responsabilité de l’homme qui doit non seulement mieux identifier son ombre personnelle mais s’affronter à l’ombre du monde et pour cela s’efforcer de  considérer avec circonspection ou d’une manière  originale  le phénomène divin.

Ce qui correspond aussi à la tâche qui consiste à de se distinguer consciemment des influences archétypiques, de  l’imaginaire et de toute forme  d’idéalisme  et l’on rejoint là les constats recensés en psycho-pathologie et les préoccupations de la psychologie clinique

- de l’importance fondamentale de prendre appui sur l’inconscient lui-même, sa fonction compensatrice et ses vertus symboliques pour métaboliser certaines énergies dont la non domestication serait source de mal 

- de l’opportunité d’une autre considération de la matière et du corps

- de l’impératif de la conjonction des opposés Eros et Logos

Certains des thèmes abordés dans le premier opus sont repris ou poursuivis :

Le rôle indispensable et salutaire de la materia prima, la nécessité de la nigredo, la rencontre inévitable du soufre rouge. 

L’engagement dans la voie de l’individuation est une des  réponses à la question du mal dans  la mesure où  toute analyse approfondie  est  une confrontation avec l’adversaire nécessaire (le diable..et l'ombre), une descente en enfer (la rencontre de facteurs psychiques susceptibles de dissocier la personnalité) et une intégration singulière des énergies nucléaires qui travaillent l’homme.

 - de l'individuation en tant que réalisation d'une quaternité psychique, en redonnant une place majeure à la fonction de Sentiment.

 

Liliana Pazienza Girardon

Liliana Pazienza Girardon

Psychanalyse jungienne (trilingue)

 Paris (8er).

Tel: 06 80 58 08 36

Gilles Verrier

Gilles Verrier

Psychothérapie analytique jungienne.
Consultant et enseignant en Astrologie humaniste et en Astrologie archétypale.
www.gillesverrier.com
Paris (17ème) et Forcalquier (04).
Tel: 06 76 16 97 17

Isabelle Tixier

Isabelle Tixier

Psychothérapie analytique jungienne.
Thérapie psycho corporelle.
Thérapies de couple. 
461 bv Courtet 84800
L’isle sur Sorgue
Tel: 06 87 05 79 92

Dominique Baumgartner

Dominique Baumgartner

Psychothérapie analytique jungienne.
Gestalt Praticienne.
Coach.
Psychanalyste.
cree-coaching.com
Auteur de plusieurs ouvrages :
Coaching, une psychologie de l’Eveil pour les acteurs de l’entreprise, 2010, 400 pages, auto édition.
L’inconscient dans la relation en entreprise, Dunod, 2011, collection Progrès du Management.
Le grand livre de la Supervision, Eyrolle, 2011. Le pré saint Gervais (93).
Tel: 06 08 26 08 92

Organismes Partenaires